Chien qui court dehors

Quelle température peut supporter un chien ?

Lorsque l’hiver arrive, le monde se transforme en un pays magique de blancheur immaculée. Même si votre chien ne semble pas s’en préoccuper, il est important de savoir à quel point il fait trop froid pour lui lorsque le mercure descend ? Où les chiens peuvent-ils être dehors dans le froid ?

Votre chien aime être là où vous êtes – même dehors dans la neige. Cet animal se nourrit d’air frais et d’exercice. Cependant, tous les chiens ne gèrent pas le froid de la même manière. 

Certaines races sont faites pour supporter des températures extrêmes, comme le Husky sibérien, le Malamute et le Samoyède. D’autres types de chiens ne supportent pas les intempéries. Les races à poils courts et à faible poids corporel sont autant de facteurs à prendre en compte pour décider s’il fait trop froid pour promener votre chien. 

Quand fait-il trop froid pour les chiens à l’extérieur ?

Votre animal a besoin de profiter du grand air. Il y trouve une stimulation mentale et des occasions de faire de l’exercice qui contribuent à la santé de tout le corps. Cependant, il arrive que les risques dépassent largement les avantages lorsque la température commence à chuter.

Des températures modérément froides, supérieures à 7 degrés Celsius (45 degrés Fahrenheit), conviennent à la plupart des chiens. À moins que votre chien ne soit très vieux, malade ou sans poils, il n’aura probablement même pas besoin d’une couche de vêtements extérieure comme un pull.

Certaines races de petite taille, comme les chihuahuas, peuvent avoir besoin d’un pull léger en fonction de leur type de pelage, alors soyez attentif à des signes tels que des frissons. 

Lorsque la température oscille entre 0 et -10 degrés Celsius (32-14 degrés Fahrenheit), il est plus que probable que votre chien ait besoin d’une protection supplémentaire, mais avec le bon équipement, ces températures ne devraient pas affecter les activités extérieures habituelles de votre chien.

Les vrais risques surviennent lorsque la température descend en dessous de 10 °C. Toute personne vivant dans les prairies canadiennes ou dans le nord du Canada peut attester de l’intensité du froid. Moins 40 n’est pas une plaisanterie, et même les chiens qui aiment l’hiver ne peuvent pas tolérer ces températures très longtemps. 

Le bon équipement de protection peut aider, mais c’est à vous de choisir les bonnes activités de plein air et de limiter le temps que votre chien passe à l’extérieur pour assurer sa sécurité. 

Est-il trop froid pour que les chiens fassent pipi dehors ?

Si vous êtes inquiet pour votre chien et le froid, le mieux est de le garder à l’intérieur. Cependant, le chien doit sortir quand la nature l’appelle. Quand est-il trop froid pour que votre chien fasse pipi dehors ?

Eh bien, la réponse est qu’il est très peu probable qu’il fasse trop froid pour qu’un chien moyen sorte pour faire ses besoins. Cela ne signifie pas pour autant que votre chien appréciera cette expérience.

L’installation d’un pot intérieur peut être une solution si votre chien refuse d’aller dehors. Voici quelques options de toilettes intérieures qui peuvent être une solution temporaire pour les jours les plus froids de l’hiver :

  • Tampons à pipi – Tampons absorbants jetables utilisés pour l’apprentissage de la propreté des jeunes chiots.
  • Bac à litière pour chien – Tout comme un bac à litière pour chat, mais plus grand.
  • Bac à faux gazon – Une option de bricolage pour apporter un peu d’extérieur à l’intérieur. 

Les risques du froid pour les chiens

Les chiens peuvent-ils être dehors par temps froid ?

Certains chiens adorent le temps froid malgré ses dangers. Ils ne peuvent pas toujours prendre les meilleures décisions pour leur propre sécurité lorsqu’ils entendent l’appel de la nature, c’est donc à vous de connaître les risques et de les garder en sécurité, peu importe ce que l’hiver vous réserve. 

L’hypothermie chez les chiens

Vous devez surveiller de près votre animal et être attentif aux symptômes de l’hypothermie. L’hypothermie chez les chiens peut survenir si un propriétaire laisse son animal sans surveillance à l’extérieur par des températures glaciales ou même pendant une promenade prolongée.

Symptômes de l’hypothermie chez le chien

L’hypothermie survient lorsque la température centrale d’un chien chute. Elle est très dangereuse si vous n’agissez pas rapidement, alors, assurez-vous de savoir repérer les signes d’hypothermie chez le chien :

  • Frissons
  • Difficulté à respirer
  • Léthargie/assoupissement 
  • Pupilles dilatées 
  • La peau est froide au toucher.
  • La température du corps descend en dessous de 95 degrés Fahrenheit.
  • Les gencives semblent bleues
  • Difficulté à marcher
  • Faiblesse
  • Battements de cœur silencieux 
  • Stupéfaction
  • Inconscience/coma 

Traitement de l’hypothermie chez le chien

Supposons que vous vous demandiez comment traiter un chien en hypothermie. Dans ce cas, vous devez savoir que la situation peut rapidement mettre la vie de votre animal en danger et que vous devez consulter immédiatement un vétérinaire. 

  • Sortez rapidement votre animal du froid.
  • Séchez-le si son pelage est humide.
  • Enveloppez votre animal dans une couverture
  • Utilisez des bouillottes pour garder votre chien au chaud (vous pouvez utiliser des coussins chauffants, mais faites très attention à ne pas brûler votre animal).
  • Faites boire un liquide chaud à l’animal
  • Vérifiez la température de votre chien – elle ne doit pas être inférieure à 95 degrés Fahrenheit (35 Celsius). Prenez la température pendant 15 minutes jusqu’à ce que la température du chien atteigne 100 degrés Fahrenheit (37 Celsius).

Si votre chien commence à présenter des symptômes d’hypothermie, vous devez immédiatement consulter un vétérinaire. Sur le chemin du vétérinaire, gardez votre animal au chaud grâce aux conseils ci-dessus. 

Les engelures chez les chiens

Les chiens sont mieux équipés que nous pour se promener par des températures négatives, mais ils sont tout de même sensibles aux problèmes courants liés au froid, comme les engelures. Les engelures chez les chiens sont plus fréquentes sur les appendices les plus fins et les plus éloignés du corps, comme les pattes, le nez et les oreilles. 

Les pattes de votre chien sont en contact direct avec la neige, la glace et l’eau froide, et sont donc l’endroit le plus susceptible d’être endommagé par le froid. Consultez la rubrique Comment traiter et prévenir les engelures sur les pattes des chiens pour connaître les signes et les meilleures pratiques pour garder les pattes de votre chien en sécurité en hiver. 

Raideur des articulations

Les chiens souffrant de problèmes de hanches et d’articulations peuvent ressentir le froid encore plus que les chiens sans problème de mobilité. Les changements de pression qui accompagnent le froid peuvent provoquer une dilatation des muscles et des tissus conjonctifs. Cette inflammation peut être source d’inconfort et limiter encore davantage la mobilité de votre chien. 

Les chiens âgés et les chiens souffrant déjà de problèmes d’inflammation des articulations, comme l’arthrite, seront les plus vulnérables aux conditions météorologiques extrêmes. Il peut être nécessaire de limiter les activités extérieures lors des journées exceptionnellement froides. 

Consultez notre Guide ultime des exercices pour chiens pour découvrir quelques-uns de nos exercices préférés pour chiens d’intérieur afin de garder votre chien actif même lorsque le temps n’est pas agréable.  Certains chiens sont plus sensibles que d’autres.

Lire aussi :

Quelle température les chiens peuvent-ils supporter ?

Lorsque vous vous demandez quelle température est trop froide pour les chiens, vous devez tenir compte des races de chiens et des types de pelage. Plusieurs variables influent sur la façon dont un chien réagit au temps hivernal. 

Type de pelage

Un chien doté d’un pelage robuste à double couche peut mieux tolérer le froid. Vous trouverez ce type de pelage chez les huskies sibériens, les terre-neuvas, les samoyèdes et les malamutes. Ces races ont été explicitement développées pour résister aux températures arctiques dans les climats nordiques.

Outre leur pelage abondant et isolant, les chiens disposent également d’outils de développement anatomique, comportemental et physiologique qui les rendent mieux armés pour gérer les températures glaciales.

Les races à poils courts comme les teckels, les chihuahuas et les lévriers souffrent horriblement par temps froid, car leur pelage ne leur confère que peu ou pas de propriétés isolantes. 

La couleur du pelage

De nombreux propriétaires d’animaux sont surpris d’apprendre que la couleur du pelage est un facteur déterminant dans la capacité d’un chien à résister au froid. Par temps clair et ensoleillé, un chien de couleur foncée, comme ceux dont le pelage est noir ou brun, absorbe la chaleur du soleil, ce qui le garde plus chaud que les animaux de couleur claire. 

La couleur ne fera pas une énorme différence, mais une journée d’hiver ensoleillée pourrait permettre à votre chien noir de se sentir un peu plus à l’aise, même par temps glacial. 

La taille du chien

Les petits chiens peuvent rapidement perdre de la chaleur par temps froid. Leur petite taille leur permet de perdre rapidement de la chaleur et d’avoir beaucoup plus froid que les races plus grandes. Pour déterminer quelle température est trop froide pour les chiens, vous devez tenir compte de la taille de votre compagnon à fourrure. 

Acclimatation

Lorsque les journées chaudes de l’été commencent à décliner, une journée fraîche de 10 degrés semble froide, mais lorsque le printemps arrive, cette même journée de 10 degrés semble plus chaude après un long hiver glacial. 

Ce phénomène s’explique par l’acclimatation physique. Si votre chien est habitué à des températures glaciales, il s’est acclimaté au froid et peut mieux le supporter qu’un chien habitué à un temps chaud. 

Les changements climatiques radicaux peuvent être plus dangereux que les changements naturels et graduels de chaque saison. Gardez cela à l’esprit lorsque vous sauvez des chiens provenant de climats chauds, comme le sud des États-Unis et le Mexique.

Santé et âge

Un jeune chiot ou un chien âgé et malade ne peut pas réguler efficacement sa température corporelle. Ils auront besoin d’une protection supplémentaire par temps glacial par rapport aux autres races.

Une veste pour chien offre une isolation supplémentaire à votre petit chien. Vous pouvez également opter pour une combinaison chauffante pour chiens.

Conseils pour garder votre chien au chaud par temps froid

Ne vous contentez pas de regarder la température

Même si la température indiquée sur le thermomètre n’est pas si froide, cela ne signifie pas qu’elle est confortable pour votre chien. De nombreux facteurs influencent la façon dont votre ami à fourrure ressent les changements climatiques.  

Les éléments à prendre en compte pour évaluer ce qui est trop froid pour un chien :

  • Le refroidissement éolien : Même un vent léger a la capacité de couper la fourrure d’un chien comme un couteau dans du beurre. Lorsque le refroidissement éolien est intense, la capacité d’isolation du pelage du chien s’effondre et l’animal perd sa capacité à résister aux températures froides.
  • Jours nuageux : Vous pouvez remarquer que les jours nuageux, la température semble plus froide. Cela est tout à fait vrai pour votre chien. Le pelage foncé d’un chien absorbe rapidement la chaleur du soleil et la transmet à votre chien. La couverture nuageuse empêche le chien d’absorber les rayons réchauffants. Votre chiot commencera automatiquement à avoir plus froid et à perdre la chaleur dont il a tant besoin. 
  • Humidité/excès d’humidité : La neige, la pluie, le grésil, le brouillard, etc. créent une humidité qui peut rapidement s’infiltrer dans les os de votre chien et le rendre malheureux. Même si la température extérieure n’est pas très froide, l’humidité de l’air qui se dépose sur la fourrure du chien commence à faire baisser la température centrale de l’animal.
  • L’activité : Lorsqu’un animal est actif, il commence à générer de la chaleur corporelle, ce qui contribue à maintenir la température du chien. 

Faites le plein d’équipements pour chiens en hiver

Pour que votre chien soit au chaud et à l’aise lors de ses aventures en plein air, il faut lui offrir des vêtements adaptés. Les manteaux d’hiver pour chiens sont conçus pour tous les types de temps froid, et le style que vous choisissez doit être adapté au climat local. 

Votre chien peut également bénéficier de bottes pour protéger ses pattes en cas de neige ou de verglas. Dans les régions où l’on utilise des dégivreurs, comme dans le cas de la fonte des neiges, les chaussons pour chiens garderont les pattes de l’animal au chaud et protégeront la peau des pieds des produits chimiques caustiques. 

Vérifiez sa température

La température corporelle normale d’un chien varie entre 101 et 102,5 F. (38 à 39 Celsius). Lorsqu’un chien est exposé au froid, la température centrale de l’animal commence à baisser. Si elle descend en dessous de 35 °C (95 °F), le chiot peut rapidement souffrir d’hyperthermie. 

Gardez votre maison confortable

Certains propriétaires craignent que la température intérieure de leur maison soit trop froide pour leur chien. En général, la plupart des grands chiens sont à l’aise lorsque la température intérieure de la maison oscille entre 20 et 21 degrés Celsius (69 et 70 degrés Fahrenheit). Les petits chiens sont généralement satisfaits lorsque la température de la maison se situe entre 73 et 75 degrés Fahrenheit (22 et 23 Celsius). 

Couvrez-les d’une couverture

De nombreux chiens apprécient la chaleur et le confort d’une couverture dans laquelle ils peuvent se réfugier les jours de grand froid. Veillez simplement à ce que le chien ne commence pas à mâcher le tissu, qu’il pourrait accidentellement ingérer ou dans lequel il pourrait s’emmêler. Si la couverture commence à être effilochée, retirez-la et offrez-en une nouvelle à votre chiot.  

Bien sûr, vous devez sortir votre chien pour qu’il fasse ses besoins, même lorsqu’il fait froid. Faites en sorte que la sortie soit courte et surveillez attentivement votre animal pour détecter tout signe de malaise ou d’hypothermie. Soyez toujours attentif aux signes indiquant que votre compagnon souffre du froid et agissez en conséquence. 

Si vous possédez une race arctique, vous pourrez plus facilement profiter ensemble et plus longtemps du temps froid.  Cependant, même si vous avez un compagnon canin à poils courts, vous pouvez toujours prévoir de garder l’animal au chaud avec des chaussons et une veste pour profiter ensemble de courtes périodes de plaisir en plein air.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *